2è session ordinaire du conseil municipal 2020 à Jacqueville

.

Il s’est agi  pour la direction technique de mettre à la disposition de son auditoire, un plan de développement prévisionnel  comprenant les actions sociales, ainsi que les investissements qui auront lieu sur une période glissante de trois ans.  

Selon le directeur technique et des moyens  généraux de la Mairie de Jacqueville, Djety Aimé, une prévision de 20 900 000 FCFA seront consacrés aux subventions, dons et aides  et 420 O30 018 FCFA aux opérations sur la période 2021-2023.

M. Djety a affirmé que leurs sources de financement sont diverses et variées parmi lesquelles, les excédents des exercices des années antérieurs,  la subvention d’équipement de l’Etat ainsi que le prélèvement sur le fonds d’investissement sont les plus sûrs.

 Cette assemblée générale ordinaire qui  a permis de faire le bilan des activités sur une période donnée a  aussi été l’occasion de toucher du doigt les difficultés rencontrées au nombre desquelles, la situation des contractuels n’ayant pas reçu de salaire depuis  fin février 2020, le manque de matériel de salubrité, l’absence de la subvention de l’Etat sont des freins à efficient de leurs activités.

Le maire de la commune de Jacqueville, Beugré Joachim a profité de la réunion pour annoncer le démarrage les jours prochains, des travaux de construction de la gare routière de la ville ainsi que du bitumage de l’axe Toukouzu - Jacqueville long d’une soixantaine de kilomètre.

Il a confié que dans le programme de développement à impact  direct initié par le gouvernement, Jacqueville a été choisi pour bénéficier de 10km de bitume et d’un marché moderne dont les travaux commenceront avant le début des campagnes électorales pour la présidentielle du 31 octobre.

M. Beugré a invité les populations de ce tronçon à penser à la sécurisation de leurs titres fonciers pour être à l’abri des surprises, une fois que la voie sera praticable.

Rosinah