Côte d'Ivoire : Premier salon de la musique d'Abidjan, cadre d'échanges et de collaboration entre acteurs de l'industrie musicale

en évènements : conférences, concerts, panels, show cases, expositions de produits, rencontres B to B, networking, etc.

À travers ce selon, les organisateurs veulent faire découvrir ou redécouvrir l'univers de la création musicale, appréhender les métiers qui permettent aux artistes de créer, de réaliser des albums, de se produire sur scène, de développer une carrière et créer un cadre d'échanges et de collaboration entre acteurs de l'industrie musicale.

Ce salon sera également un cadre de promotion de l'Industrie des Arts et des Spectacles musicaux, des pratiques artistiques, encouragement des acteurs-entrepreneurs culturels à participer au développement des Industries culturelles et créatives en Côte d'Ivoire. Et il contribuera à l'autonomisation des acteurs grâce à la formation sur l'entreprenariat culturel.

Du 7 au 10 juillet, il est prévu des Rencontres et échanges entre des professionnels culturels, des séances de formation des entrepreneurs culturels, des stands d'expositions des produits culturels et artistiques, des conférences & Panels, des moments de rencontres conviviales, musicales et festives, etc.


Les résultats attendus sont énormes, il s'agit de la promotion et de la valorisation de l'économie de l'industrie musicale en Afrique et principalement en Côte d'Ivoire, du renforcement des compétences et capacités des acteurs-entrepreneurs culturels ivoiriens, de la promotion des pratiques musicales en direction des musiciens amateurs.


Les cibles visées sont les acteurs-entrepreneurs culturels, les amateurs de musique, la jeunesse ivoirienne... Cette première édition du SAMA s'articulera autour du thème : « Musique et développement économique et social » et les organisateurs attendent 20000 visiteurs.


Le SAMA s'engage enfin à contribuer à faire de la « la musique un art que chaque acteur dit savoir transformer en business en professionnalisant ses activités pour offrir aux mélomanes les meilleurs moments d'écoute, de partage et de connaissance »

Mamadou Keita, s'annonçant "Expert en développement socio-culturel", a déclaré que la musique joue un rôle fondamental dans la transformation de la société.


« Elle adoucit les mœurs et constitue une réelle force de transmission et de communication, entraine des sentiments variés de puissance, de confiance, de tristesse, de mélancolie ou de nostalgie. La musique regorge de nombreuses vertus en ce sens qu'elle contribue à la mise en œuvre de l'enseignement moral et civique. Argumenter un jugement sur une musique, écouter et respecter le point de vue des autres et l'expression de leur sensibilité. Persévérer, croire en soi, faire des propositions personnelles lors de moments de création, d'invention et d'interprétation. Identité d'une nation, l'hymne nationale parle aux citoyens par la musique et le texte, elle procure ce merveilleux sentiment d'appartenance à une même nation, un même pays et favorise la cohésion. Cette expression musicale contribue inéluctablement à faire vivre les valeurs de la République dont la devise est l'union, discipline, travail », a-t-il conclu.


Wassimagnon

source : https://www.koaci.com

En ce moment

Nous avons 323 invités et aucun membre en ligne