Agriculture / Sakassou : des OPA formés sur l’entrepreneuriat Vert

 

Venus de cinq régions de Côte-d’Ivoire, environ quatre-vingt jeunes OPA pour la première vague, ont été invités par la fondation Saemaul de la Corée du Sud située dans le village de Singoli sur l'axe Bouaké-Sakassou. Objectifs de cette initiative, favoriser l’autonomisation des jeunes par l’entreprenariat et assurer la relève dans le secteur agricole.

En partenariat avec le Programme d'Appui au Développement de la Filière Agricole (PADFA), Sylla Mahamoudou, responsable genre et structuration des OPA, explique que « l'entreprenariat "Vert" est une émulation à apporter aux jeunes dans le secteur agricole pour améliorer leur employabilité. 

A l’en croire, le focus fait sur le projet Vert, est la transition du système de production d'une agriculture conventionnelle vers une agriculture plus durable sur le terrain. Par le Vert, il faut entendre une agriculture biologique.

Dans sa communication sur l'agriculture, le formateur Babadjidé Michel a fait un large tour d'horizon sur le réveil agro-pastorale. Selon lui, « les paysans ont été laissés pour compte », s’appuyant sur ses théories, et des anomalies observées pour étayer sa thèse.

Saluant l'initiative de la fondation Saemaul, Yéo Fatoumata venue de Karakoro et Konan Koffi Samson de l'OPA de Kongodjan, ont dit leur satisfaction au terme de cette première séance de formation, qui leur permettra dans le futur de se prendre en charge.

Guy.G