Apres le Ghana et le Nigéria, la Côte-d’Ivoire, en dépassant le Nicaragua, pays d’Amérique hispanique, devient le premier pays africain au sous-sol pauvre de l’histoire.

 

Selon les statistiques récemment publiées par la banque mondiale, le PIB par habitant de la Cote d’Ivoire s’établissait à 2 286 dollars fin 2019. Soit un niveau désormais supérieur à celui du Nicaragua (1 913 dollars). Une récente mise à jour de la base de calcul du PIB de la cote d’ivoire, due à son évolution mise en évidence.

Le retrait d’une somme égale ou supérieure à 10.000 USD au guichet automatique d’une banque ou au distributeur automatique des billets (DAB) est désormais interdit en République démocratique du Congo (RDC), a indiqué l’Association

Les Pme ivoiriennes doivent être fortes et organisées afin de bien jouer leur rôle dans la marche de la Côte d’Ivoire vers l’émergence. Le ministre de la Promotion des Pme, Félix Anoblé, fonde beaucoup d’espoir dans un secteur prospère, qui favorise davantage d’emplois formels.

La Côte d’Ivoire et la Chine se sont engagées à "l’approfondissement de la confiance politique, l’élargissement de la coopération économique et commerciale, le renforcement de la communication et la coordination des affaires internationales".

Une initiative organisée par l’Ambassade de chine en Côte d’Ivoire et IPITI Consulting, du 08 au 09 octobre à Abidjan lors d’un colloque. Autour du thème: « construisons ensemble une communauté de destin chine-Afrique encore plus solide ». 

Ce colloque s’inscrit dans le cadre du concept « la communauté de destin pour l’humanité » lancé en 2013 par le président de la République populaire de Chine. Elle a pour objectif de contribuer au développement de la coopération entre la chine et l’Afrique et particulièrement avec la Côte d’Ivoire. C’est par visioconférence que les experts chinois et ivoiriens ont travaillé sur les différents axes de coopération entre les deux pays.

En rappelant les actions réalisées en Afrique, Wan Li, ambassadeur de Chine en Côte d’Ivoire, a indiqué que depuis la création du forum de la coopération sino-Afrique il y a 20 ans, les relations avec le continent montent en puissance et cela devrait perdurer et s’entendre.

" En 2019, le volume de nos échanges commerciaux entre la chine et l’Afrique a dépassé 200 milliards de dollars américains, ce qui fait de la Chine le plus important partenaire de l’Afrique pendant 11 années consécutive et plus de 3 700 entreprises chinoise coopèrent sur le continent africain " s’est-il réjoui.

Pour la Côte d’Ivoire, le diplomate a rappelé les projets récents soutenus par la Chine. Il s’agit de la construction d’une usine de transformation de cacao à PK24, des travaux d’élargissement de la voie de sortie ouest d’Abidjan, la construction du deuxième terminal à conteneur du port d’Abidjan et le stade d’Ébimpé.

Pour sa part, le Ministre des affaires étrangères, Ally Coulibaly, s’est réjoui des recommandations de ce colloque. Tout en indiquant que la Côte d’Ivoire est un pays ouvert attaché au multilatéralisme et souhaite que la communauté de destin chine-Afrique soit davantage solide.

Guy. G